Différences entre les versions de « Maroc : une journaliste condamnée à un an de prison ferme pour avortement illégal »

aucun résumé de modification
(ajouts de deux catégories)
{{Date|1er octobre 2019}} La journaliste marocaine de 28 ans {{w|Hajar Raissouni|Hajar Raissouni}} du quotidien arabophone ''Akhbar Al-Yaoum'', a été condamnée ce lundi 30 septembre par le tribunal de {{w|Rabat|Rabat}} à un an de prison ferme pour «{{citation|avortement illégal»}} et «{{citation|relations sexuelles hors mariage»}}.
{{Date|1er octobre 2019}}
La journaliste marocaine de 28 ans {{w|Hajar Raissouni|Hajar Raissouni}} du quotidien arabophone ''Akhbar Al-Yaoum'', a été condamnée ce lundi 30 septembre par le tribunal de {{w|Rabat|Rabat}} à un an de prison ferme pour «avortement illégal» et «relations sexuelles hors mariage».
 
Hajar Raissouni nie elle tout avortement, et dénonce un procès «politique».
Elle risquait jusqu'à deux ans de prison en vertu du Code pénal marocain, qui sanctionne les relations sexuelles hors mariage et l'avortement quand la vie de la mère n'est pas en danger.
 
 
Hajar Raissouni nie elle tout avortement, et dénonce un procès {{citation|politique}}. Elle risquait jusqu'à deux ans de prison en vertu du Code pénal marocain, qui sanctionne les relations sexuelles hors mariage et l'avortement quand la vie de la mère n'est pas en danger.
 
== Sources ==
 
 
* {{source|langue=fr