Différences entre les versions de « Brésil : 41 chaînes de distributions menacent de boycotter les produits brésiliens »

aucun résumé de modification
 
Cette loi fait polémique car elle légaliserait la possession de toutes les terres fédérales occupées illégalement à ce jour en Amazonie ce qui favoriserait encore plus le risque de déforestation de la forêt amazonienne et le réchauffement climatique.
Jair Bolsonaro, par décret, a complètement neutralisé l’action punitive de l’état brésilien, sur des milliers de procès pour déforestation seules 5 amendes ont été appliquées depuis octobre 2019, dénonce l’ONG {{w|Human Rights Watch}}. Ce type d’attitude de la part du président brésilien à déjà des conséquences désastreuses sur le terrain, car selon l’Institut de l’Homme et de l’Environnement de l’Amazonie (Instituto do Homem e Meio Ambiente da Amazónia (Imazon)), et d’après les images de satellites, l’aire totale de forêt perdue ce dernier mois d’avril est de 529 km², (dont 3 % de forêt appartenant aux populations indigènes), soit une augmentation de 171 % par rapport à l’année dernière. Il s'agit du plus grand recul de la forêt Amazonienne de ces 10 dernières années.
 
== Sources ==