« COVID-19 : le Royaume-Uni traite ses premier résidents avec le vaccin de Pfizer-BioNTech » : différence entre les versions

m
wikif
[version vérifiée][version vérifiée]
m (wikif)
<div style="text-align:justify;">
{{Date|9 décembre 2020}}
La première vaccination contre la {{w|COVID-19}} utilisant le {{w|Vaccin contre la Covid-19|vaccin}} développé par Pfizer-BioNTech a eu lieu mardi le 8 décembre à l'hopital de Coventry au Royaume-Uni. La première personne vaccinée se nomme Margaret Keenan et est âgée de 91 ans. Elle a reçu une dose du vaccin développé par {{w|Pfizer}}-{{w|BioNTech dont}}, le Royaume-Uni aayant été le premier a approuvé l'son utilisation le 2 décembre dernier par l'organisme réglementaire brittannique : l’agence du médicament (MHRA), l'organisme réglementaire brittannique. Plusieurs responsables sanitaires britanniques ont affirmés {{Citation|que c’est « le début de la fin » de la pandémie}}, l'un de ceux-ci allant jusqu'à dire qu'il s'agissait d'un un vrai « V-Day » en référence au {{Citation|VE-Day, qui commémore la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, le 8 mai 1945}}. Dans une première étape, c'est 7 000 habitants de Londres qui pourraient être traités dès cette seminesemaine.
<!-- Remplacez ceci par votre article. Attention, ne pas laisser d'interligne entre le début du texte et le modèle de date (mise en page). -->
La première vaccination contre la COVID-19 utilisant le vaccin développé par Pfizer-BioNTech a eu lieu mardi le 8 décembre à l'hopital de Coventry au Royaume-Uni. La première personne vaccinée se nomme Margaret Keenan et est âgée de 91 ans. Elle a reçu une dose du vaccin développé par Pfizer-BioNTech dont le Royaume-Uni a été le premier a approuvé l'utilisation le 2 décembre dernier par l'organisme réglementaire brittannique : l’agence du médicament (MHRA). Plusieurs responsables sanitaires britanniques ont affirmés {{Citation|que c’est « le début de la fin » de la pandémie}}, l'un de ceux-ci allant jusqu'à dire qu'il s'agissait d'un un vrai « V-Day » en référence au {{Citation|VE-Day, qui commémore la fin de la seconde guerre mondiale en Europe, le 8 mai 1945}}. Dans une première étape, c'est 7 000 habitants de Londres qui pourraient être traités dès cette semine.
 
== Sources ==