« Plus de 9 500 migrants ont tenté de traverser la Manche en 2020 » : différence entre les versions

m
Coquille
[version vérifiée][version vérifiée]
(Publication de l'article)
 
m (Coquille)
 
{{Infobox France}}
{{Date|8 janvier 2021}} Au cours de l'année passée, {{formatnum:9551}} migrants ont tenté de traverser la Manche pour rallier le Royaume-Uni, a annoncé ce vendredi la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord. Celle-ci a dénombré {{citation|868 événements liés à des tentatives ou traversées de migrants par voie maritime}}, un migrant pouvant être compté plusieurs fois s'il tente plusieurs traversées. Le nombre de traversées a quadruplé depuis 2019, où l'on a dénombré 203 tentatives, impliquant {{formatnum:2294}} personnes. Ce chiffre était déjà quatre fois plus élevé qu'en 2018. Au total, six migrants ont péri et trois ont été portés disparus en 2020, contre quatre morts en 2019.
 
Selon François Guennoc, président de l'association l'Auberge des Migrants, cette augmentation du nombre de traversées s'explique notamment par {{citation|les très bonnes conditions météorologiques entre début mars et août, l'augmentation du taux de réussite, l'amélioration des méthodes des passeurs notamment avec des départs multiples sur un espace littoral de près de 200 km, la rentabilité de ces pratiques, ainsi que les difficultés croissantecroissantes de passer par les camions en raison du perfectionnement du système de repérage aux frontières}}. Selon lui, {{citation|ces tentatives vont continuer en raison de la politique européenne en terme de droit d’asile et d’accueil qui ne va pas dans un sens positif}}. Il ajoute que {{citation|les conditions de survie sur le littoral sont de plus en plus difficiles, avec des évacuations massives et une forte pression policière}}.
 
Près d'un millier de migrants sont actuellement présents entre [[w:Jungle de Calais|Calais]] et [[w:Camp de Grande-Synthe|Grande-Synthe]]. Ils sont régulièrement expulsés de leurs habitations de fortune.