Différences entre versions de « Ossétie du Sud-Géorgie : situation dangereuse sur la ligne de démarcation »

diverses retouches
(Article terminé. Veuillez en créer un nouveau pour coller le mieux à l'actualité.)
 
(diverses retouches)
La situation actuelle est le résultat de {{Citation1|l'agression lancée par la Géorgie contre l'Ossétie du Sud dans la nuit du 7 au 8 août}}, lit-on dans la lettre dont une copie est parvenue à RIA Novosti.
 
Le parlementaire européen n'a vu ni observateurs de l'UE ni militaires russes au poste de contrôle situé au sud-est de la capitale sud-ossète, [[w:Tskhinvali|Tskhinvali]] et à proximité de la ligne de démarcation. "{{Citation1|Les forces géorgiennes et sud-ossètes se trouvent donc en contact direct, ce qui laisse craindre une relance des hostilités et d'autres provocations à tout moment"}}, selon lui.
 
En Ossétie du Sud, M. Chiesa a recueilli des informations sur onze hommes, principalement des jeunes, qui auraient {{Citation1|été enlevés par des groupes d'inconnus armés pour être transférés sur le territoire géorgien}}. Les plus récents cas d'enlèvement ont été enregistrés ces deux dernières semaines.