« France : six motions proposées au vote des militants socialistes » : différence entre les versions

m
- répétitions
m (images)
m (- répétitions)
Le scrutin déterminera les rapports de force entre courants, ouvrant la porte à des tractations ou alliances avant le congrès (14 au 16 novembre), tandis que le nom du successeur de [[w:François Hollande|François Hollande]] - patron du PS pendant 11 ans - sera élu directement le 20 novembre par la base militante.
 
Les militants socialistes départageront les six motions enpar liceun pour le congrès de Reims la semaine prochaine,vote d'où sortira le nouveau leader du principal parti d'opposition, avec un trio [[w:Martine Aubry|Martine Aubry]], [[w:Bertrand Delanoë|Bertrand Delanoë]], [[w:Ségolène Royal|Ségolène Royal]] qui se détache. Il y a encore une motion défendue par l’eurodéputé [[w:Benoît Hamon|Benoît Hamon]], au nom de la gauche du parti, et deux textes qui bénéficient de beaucoup moins de soutiens parmi les élus du parti, le pôle écologiste et Utopia (écolo-altermondialiste). François Hollande ne brigue pas de nouveau mandat à la tête du PS.
 
Quelque {{formatnum:233 000}} militants sont appelés à voter dans plus de {{formatnum:3 000}} sections à travers le pays, mais seuls peuvent voter ceux qui sont à jour de cotisation ({{formatnum:65 000}} ne le sont pas).
 
Les résultats sont attendus dans le courant de la nuit.
2 736

modifications