Affaire Edward Snowden : deux sociétés d'envois de mail cryptés préfèrent fermer plutôt que coopérer - Autres langues