Le candidat nationaliste du Kuomintang devient le nouveau président de Taïwan - Autres langues