Ouvrir le menu principal

Suisse : le bassin lémanique a été balayé par la bise

Les vagues ont empêché toute navigation sur le lac pendant 24 heures.

27 octobre 2010. – Ce début de semaine a été marqué par une bise tempétueuse sur le bassin lémanique en général et à Genève en particulier. Des rafales à plus de 100 kilomètres/heure ont forcé la Compagnie générale de navigation (CGN) à annuler toutes ses traversées du lac et a mobilisé les pompiers qui ont dû intervenir plus d'une centaine de fois en 24 heures. Heureusement, seuls des dégâts matériels ont été constatés.

Comme prévu par les services météorologiques, la bise s'est levée lundi dans la journée sur l'ensemble du plateau. C'est cependant autour du lac de Genève et sur les sommets avoisinants qu'elle s'est révélée la plus tempétueuse avec des pointes mesurées à 89 km/h en ville de Genève, 86 km/h à Nyon et 104 km/h au sommet de la Dôle 1 670 mètres d'altitude. En conséquence, la CGN a décidé d'annuler toutes ses croisières dès le début de l'après-midi pour 24 heures.

Les pompiers ont été appelés à plus de 50 reprises entre lundi matin et le lundi soir : voitures abîmées, débris divers sur la chaussée, récupération de mobilier de jardin ou de balcon, parties de toits arrachés et antennes de télévision cassées ont alterné avec les actions plus importantes de débitage de bois ou de sécurisation de lignes électriques aériennes. Si les appels ont été moins nombreux pendant la nuit de lundi à mardi, ils ont par contre redoublé au petit matin, lorsque les gens se sont rendus compte des dégâts causés par le vent pendant la nuit.

Ces conditions n'auront heureusement duré que 24 heures. Dès le début de l'après-midi de mardi, la bise a en effet calé pour cesser totalement au cours de l'après-midi.

Sources