Syrie : plus de 9 000 morts en un an

Publié le 15 mars 2012
Cela fait aujourd'hui un an que les premières manifestations ont eu lieu en Syrie pour contester le régime de Bachar el-Assad. Ces rassemblements sont réprimés dans le sang par le pouvoir qui n'en admet pas l'ampleur et l'identifie comme étant du « terrorisme ».

Selon l'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme (OSDH), 9 113 personnes auraient été tuées, parmi lesquelles 6 645 civils, 1 997 militaires et membres des services de sécurité ainsi que 471 rebelles.

« Malgré les morts et la répression, le peuple syrien poursuit sa révolution » a déclaré le président de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

L'ONU a indiqué que plus de 30 000 Syriens ont fuit la répression et se sont réfugiés dans les pays frontaliers.

En un an, les manifestations pacifiques ont laissé place à une militarisation du conflit : des milliers de déserteurs, réunis au sein de l'Armée syrienne libre, ont choisi de prendre les armes contre le régime.

SourceModifier


  •   Page « Syrie » de Wikinews. L'actualité syrienne dans le monde.