Ouvrir le menu principal

Téhéran exhorte les pays musulmans à couper les ponts avec Israël

12 janvier 2009. – Le chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr Mottaki a appelé lundi tous les pays musulmans à rompre leurs relations, notamment diplomatiques, avec Israël en raison des opérations militaires à Gaza, qui ont fait plus de 900 morts.

« Dans une lettre que j'ai envoyée aujourd'hui à mes homologues de certains États musulmans qui maintiennent, hélas, des relations politiques avec le régime sioniste (Israël), j'ai évoqué les mesures prises par le Venezuela et la Mauritanie, et j'ai exigé qu'ils rompent les contacts avec ce régime » a-t-il déclaré.

Les autorités vénézuéliennes ont expulsé l'ambassadeur israélien, Shlomo Cohen, ainsi qu'une partie du personnel diplomatique en signe de protestation contre l'incursion militaire israélienne dans la bande de Gaza, et la Mauritanie a annoncé le rappel de son ambassadeur en Israël.

Selon le diplomate iranien, un pays musulman non nommé a, d'ores et déjà, annoncé son intention de suspendre les activités de la mission commerciale israélienne sur son territoire si d'autres pays suivent son exemple.

Israël a lancé des bombardements aériens le 27 décembre dernier, avant d'entamer une opération militaire terrestre de grande envergure face à la bande de Gaza. Baptisée « Plomb durci », cette opération vise à faire cesser les tirs de roquette palestiniens dirigés contre le territoire israélien. Les hostilités ont fait plus de 900 morts et plus de 4 000 blessés, côté palestinien.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Téhéran exhorte les pays musulmans à couper les ponts avec Israël » datée du 12 janvier 2009.

Sources