Ouvrir le menu principal

Tbilissi qualifie d'insinuations les propos du chef du Comité d'enquête du Parquet russe

4 juillet 2009. – Le ministère géorgien des Affaires étrangères a réagi vendredi aux propos tenus par le chef du Comité d'enquête auprès du Parquet général de Russie Alexandre Bastrykine au sujet des preuves de l'usage par la Géorgie de méthodes et de moyens de guerre interdits dans le conflit d'août 2008 en Ossétie du Sud.

« Ce n'est qu'une tentative de Moscou d'influer sur le travail de la commission internationale indépendante de l'Union européenne (UE) en charge d'établir les causes du conflit de 2008 dans le Caucase », a indique, dans un communiqué, la diplomatie géorgienne.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Tbilissi qualifie d'insinuations les propos du chef du Comité d'enquête du Parquet russe » datée du .

Source