Ouvrir le menu principal

Tchernobyl : 17 millions de dollars pour sécuriser le site

29 septembre 2008. – La Russie a l'intention de débloquer 17 millions de dollars pour renforcer la sécurité du site de la centrale nucléaire de Tchernobyl, de même que pour accélérer son démantèlement, a annoncé lundi le directeur général du Holding russe de l'Énergie atomique[1] Sergueï Kirienko.

« La Russie envisage de prêter assistance à l'Ukraine afin de renforcer la sécurité du site de la centrale nucléaire de Tchernobyl et d'accélérer son démantèlement. Nous injecterons à ces fins 17 millions de dollars dans le cadre du fonds pour le sarcophage de Tchernobyl[2] et du compte pour la sûreté nucléaire[3] », a-t-il fait savoir lors de la 52ème conférence générale des 145 États membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique[4]

L'explosion qui s'est produite le 26 avril 1986 à la centrale nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) est l'accident le plus grave connu à ce jour dans le domaine du nucléaire civil. La destruction d'un réacteur de la centrale, suivie d'un incendie ont provoqué une fuite sans précédent de matières radioactives dans l'atmosphère.

De plus, M. Kirienko a fait savoir que la Russie débloquerait également 10 millions de dollars pour renforcer la sécurité d'une nouvelle centrale nucléaire en Arménie dans le cadre du programme de coopération technique de l'AIEA.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Tchernobyl: 17 millions de dollars pour sécuriser le site (Rosatom) » datée du 29 septembre 2008.
Notes

Sources