Tour de France 2011 : Tony Martin le plus rapide dans la 20e étape, Cadel Evans en jaune

Tour de France 2011.jpg
Les cinq derniers articles


Interprojet
avant 2010
2012 après
Profil de la 20e étape.
Source : Yves LG.

23 juillet 2011. – La 20e étape du Tour de France 2011, tracée sur 42,5 kilomètres en contre-la-montre autour de Grenoble, en Rhône-Alpes, a vu la victoire de l'Allemand Tony Martin devant l'Australien Cadel Evans, qui endosse le maillot jaune de leader du classement général au détriment du Luxembourgeois Andy Schleck à la veille de la dernière étape, et l'Espagnol Alberto Contador.

Parcours

Il n'y pas de journée de repos pour récupérer du périple alpin, mais bien cette vingtième étape, l'unique contre-la-montre individuel de cette 98e édition, une boucle de 42,5 kilomètres autour de Grenoble, qui scellera le classement général et devrait récompenser un spécialiste de l'effort solitaire comme Fabian Cancellara, quadruple champion du monde de la discipline, ou Tony Martin, qui avait émergé sur le même parcours lors du Critérium du Dauphiné, en juin dernier. On avait pu y constater que ce chrono vallonné pouvait créer des écarts risquant d'être plus importants sur le Tour, après trois semaines de compétition.

Déroulement

 
Tony Martin, vainqueur de l'étape, lors du prologue du Tour 2010 à Rotterdam.
Source : Thomas Ducroquet.
 
Cadel Evans, deuxième de l'étape et nouveau leader du classement général, lors du prologue du Tour de Romandie 2011 à Martigny.
Source : Ludovic Péron.

Parti dans la matinée, le Suisse Fabian Cancellara (Leopard-Trek), quadruple champion du monde de la discipline et grand favori du jour, établi sans surprise le premier temps en 57’15”. Une performance cependant en-dessous du niveau habituel de Spartacus, qui, handicapé par des conditions météorologiques pluvieuses sur une majeure partie du parcours, ne se classera que huitième au final.

Par la suite, les concurrents suivants — qui prennent le départ de l'étape dans l'ordre inverse du classement général — bénéficient de meilleurs auspices, à l'instar de l'Australien Richie Porte (Saxo Bank-Sungard), qui améliore la place de leader de douze secondes, battu dans la foulée d'une seconde par le Belge Thomas De Gendt (Vacansoleil-DCM), déjà sixième la veille.

Souvent présenté comme l'éternel dauphin de Cancellara, l'Allemand Tony Martin (HTC-Highroad) manque de rééditer son chrono du Critérium du Dauphiné — réalisé sur le même parcours — pour sept secondes (55’33”) mais s'empare haut la main de la tête de course et tiendra jusqu'au bout, remportant sa première victoire d'étape sur la Grande Boucle après s'être fait une belle frayeur en évitant de percuter la voiture suiveuse de l'Espagnol Xabier Zandio (Team Sky). Douzième, le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Team Sky), qui arbore un brassard noir en raison des attentats de la veille dans son pays, brise pour sa part son guidon.

Les prétendants à une place d'honneur commencent à s'élancer et si le vainqueur d'hier, le Français Pierre Rolland, perd sa dixième place au profit de son compatriote Jean-Christophe Péraud (AG2R La Mondiale), sixième de l'étape, il conserve le maillot blanc de meilleur jeune. Son coéquipier Thomas Voeckler fait de même avec la quatrième place du général.

Tandis que les Espagnols Alberto Contador (Saxo Bank-Sungard) et Samuel Sánchez (Euskaltel-Euskadi), respectivement troisième et septième de l'étape, progressent chacun d'une place au classement général, l'Australien Cadel Evans (BMC Racing) termine à sept secondes de l'inaccessible Martin et repousse les frères luxembourgeois Andy, qu'il dépossède du maillot jaune pour 1’34”, et Fränk Schleck (Leopard-Trek) sur les deux dernières marche du podium et deviendra, demain, à Paris, le coureur le plus âgé (34 ans) à s'adjuger le Tour de France d'après-guerre ainsi que le premier australien de l'histoire.

Classements

Étape

1.   Allemagne Tony Martin HTC-Highroad en 55 min 33 s
2.   Australie Cadel Evans BMC Racing + 7 s
3.   Espagne Alberto Contador Saxo Bank-Sungard 1 min 6 s
4.   Belgique Thomas De Gendt Vacansoleil-DCM 1 min 29 s
5.   Australie Richie Porte Saxo Bank-Sungard 1 min 30 s
6.   France Jean-Christophe Péraud AG2R La Mondiale 1 min 33 s
7.   Espagne Samuel Sánchez Euskaltel-Euskadi 1 min 37 s
8.   Suisse Fabian Cancellara Leopard-Trek 1 min 42 s
9.   Slovaquie Peter Velits HTC-Highroad 2 min 3 s
10.   Estonie Rein Taaramäe Cofidis m.t.

Général

1.   Australie Cadel Evans BMC Racing en 83 h 45 min 20 s
2.   Luxembourg Andy Schleck Leopard-Trek + 1 min 34 s
3.   Luxembourg Fränk Schleck Leopard-Trek 2 min 30 s
4.   France Thomas Voeckler Europcar 3 min 20 s
5.   Espagne Alberto Contador Saxo Bank-Sungard 3 min 57 s
6.   Espagne Samuel Sánchez Euskaltel-Euskadi 4 min 55 s
7.   Italie Damiano Cunego Lampre-ISD 6 min 5 s
8.   Italie Ivan Basso Liquigas-Cannondale 7 min 23 s
9.   États-Unis Tom Danielson Garmin-Cervélo 8 min 15 s
10.   France Jean-Christophe Péraud AG2R La Mondiale 10 min 11 s

Points

1.   Royaume-Uni Mark Cavendish HTC-Highroad 280 pts
2.   Espagne José Joaquín Rojas Movistar 265 pts
3.   Belgique Philippe Gilbert Omega Pharma-Lotto 230 pts

Montagne

1.   Espagne Samuel Sánchez Euskaltel-Euskadi 108 pts
2.   Luxembourg Andy Schleck Leopard-Trek 98 pts
3.   Belgique Jelle Vanendert Omega Pharma-Lotto 74 pts

Jeune

1.   France Pierre Rolland Europcar en 83 h 56 min 3 s
2.   Estonie Rein Taaramäe Cofidis + 46 s
3.   France Jérôme Coppel Saur-Sojasun 7 min 53 s

Équipe

1.   États-Unis Garmin-Cervélo en 250 h 57 min 43 s
2.   Luxembourg Leopard-Trek + 11 min 4 s
3.   France AG2R La Mondiale 11 min 20 s

Sources

Sources francophones
Sources anglophones