Ouvrir le menu principal

Triathlon : WTS Le Cap, Fernado Alarza première en or, Non Stanford retour gagnant

24 avril 2015. – La 3e étape des séries mondiales de triathlon (WTS), s'est déroulée dimanche au Cap en Afrique du Sud sur la distance sprint de 750 mètres de natation, 20 kilomètres de vélo et cinq de course à pied. Cette épreuve très rapide du circuit sert autant de moyen pour engranger des points pour le championnat du monde que pour tenter de prendre les dernières places qualificatives aux Jeux olympiques de Rio, cet été. C'est le cas pour les français Dorian Coninx et Pierre Le Corre qui se dispute le 3e dossard tricolore.

Début de saison victorieux pour Non Standford
Non Stanford 1.jpg
Non Stanford en 2010

Chez les féminines, la britannique Non Stanford, championne du monde 2013, a choisit de débuter sa saison sur l'étape du Cap. Ayant été au plus haut niveau en 2013, 2014 avez vu la triathlète mettre un frein à ses activités à la suite d'un blessure qui l'a prive de compétition pendant toute l'année. Son retour en 2015, lui a permis de se replacer dans le « top 10 » mondial, pour débuter l'année olympique dans les meilleures dispositions. C'est sous un temps clair et ensoleillé que Non Stanford remporte la première victoire de l'année devant sa compatriote Jodie Stimpson et la Bermudienne Flora Duffy. La partie natation est dominée par un trio décidé à s'emparer de la victoire composé de l’Espagnole Caroline Routier, Flora Duffy et de la triathlète locale, la Sud Africaine Mari Rabie qui court à domicile cette épreuve. Des la sortie de la première transition Flora Duffy portent les premières attaques dans la partie vélo et creuse des écarts. Un groupe de chasse s'organise alors pour réduire son avance. Malgré la pression que maintien la bermudienne, elle ne conserve que quelques secondes d'avance arrivée à la seconde transition, sur un groupe compact qui se bouscule sur l'aire de transition. Un groupe de tête de cinq triathlètes, dont trois britanniques, attaque la partie course à pied sur un rythme soutenu. Au dernier kilomètre Non Stanford accélère pour prendre la tête et passer la ligne d'arrivée en vainqueur en 59 minutes et 49 secondes, sept secondes devant sa compatriote Jodie Simpson. Flora Duffy en battant au sprint pour la troisième place Anne Haug, prive l'Allemagne d'un podium .

Fernando Alarza succède à Mario Mola

La série des victoires espagnoles se poursuit chez les hommes du circuit international courte distance de triathlon. Fernando Alarza qui remporte son premier succès sur ce circuit majeur, succède à Mario Mola qui ne peut faire mieux que quatrième. Ce dernier est encadré par les Français Dorian Coninx et Pierre Le Corre qui n'ont pas manqué leurs rendez-vous de rentrée internationale en prenant respectivement la troisième et la cinquième place du classement général, tout en continuant leur affrontement pour l'accessit olympique.

Le Français Aurélien Raphaël et le Slovaque Richard Varga sont les premiers à clôturer la partie natation suivi par un groupe important de triathlètes qui entame la partie vélo en se scindant en deux pelotons. Le premier de 11 poursuivit par un plus important de 30 compétiteurs. Mario Mola à la tête du groupe de chasse ne parviendra pas à combler les écarts et arrive à la seconde transition avec 27 secondes de retard sur la tête de course emmenée par son compatriote, Fernando Alarza, le britannique Jonathan Brownlee et le Français Dorian Coninx. Sur le dernier des 5 kilomètres de course à pied, l'espagnol Fernando Alarza crée un écart qui lui permet de passer la ligne en vainqueur et d'emporter pour la première fois une étape du circuit du championnat du monde en 54 minutes et 12 secondes. Jonathan Brownlee, prend la seconde place à 5 secondes et Dorian Coninx monte sur la troisième marche du podium en 54 minutes et 23 secondes et affiche ses ambitions pour la qualification olympique.

SourcesModifier