Ouvrir le menu principal

Triathlon : WTS Leeds, les meilleurs mondiaux présents

12 juin 2016. – La 5e manche des séries mondiales de triathlon (WTS) a vu le championnat du monde 2016 faire étape en Europe dans la ville de Leeds en Grande Bretagne qui recevait ce week-end et pour la première fois une étape du circuit mondial de la Fédération internationale de triathlon (ITU). Les regards étaient particulièrement tournés vers les triathlètes féminines, les meilleures du classement mondial ayant fait le choix de s'engager sur cette étape, la course femme promettait un spectacle de haut niveau. Mais également, vers la course homme qui voyait le quintuple champion du monde en titre, l'Espagnol Francisco Javier Gómez Noya, faire sa rentrée dans le championnat sur cette étape et qui affrontait de nouveau dans cette épreuve, les deux natifs de la ville : les frères Jonathan et Alistair Brownlee. La compétition promettait le retour de vieilles rivalités sportives, ce trio étant accompagné qui plus est, de plusieurs compétiteurs fraichement sélectionnés pour les Jeux de Rio, venu engranger des points pour le championnat et préparer l'épreuve olympique, sur la distance éponyme de 1,5 km de natation, 40 de cyclisme sur route et 10 de course à pied.

Gwen Jorgensen 17e victoire

Pour l'Américaine Gwen Jorgensen toujours au plus haut niveau, l'année 2016 ressemble de plus en plus à celle de 2015. La grande favorite au titre olympique continue d'engranger les victoires sur le circuit WTS, de manière impressionnante. Malgré la remarquable combattivité de la Bermudienne Flora Duffy qui reste en tête durant la plus grande partie de l'épreuve et des effort des Britanniques Non Stanford et Lucy Hall qui œuvraient devant leur public. L'Américaine dans une démonstration sur la partie course à pied à pris le contrôle de l'événement au 5e kilomètres et a décroché sa 17e victoire sur le circuit du championnats du monde.

Alistair Jonathan Brownlee Paris2011 4.jpg
Alistair et Jonathan Brownlee à Paris en 2011
Alistair et Jonathan Brownlee vainqueur à domicile

Les frères Brownlee n'ont pas manqué ce rendez-vous dans leur ville natale et s'adjugent l'étape en prenant les premières et secondes places. Alistair, détendeur du titre olympique et dont les derniers résultats sur le circuit 2016 du championnat du monde laissaient apparaitre une méforme notable, exécute sur cette étape à domicile une course de haut niveau sous les acclamations d'un public tout acquis à sa cause, ainsi qu'à celle de son frère Jonathan qui fait la course en tête à ses cotés. Le champion du monde en titre Francesco Javier Gomez, qui faisait sa rentrée sur le circuit 2016, ne prend que la 4e place, devancé par l'Australien Aaron Royle qui a su faire preuve d'une grande ténacité.

Trois français dans le top 10

Si aucune Française ne prenait part à l'épreuve, plusieurs Français ont réalisé de belles performances. Aurélien Raphaël prend la 5e place à un peu plus de deux minutes du vainqueur, suivit de près par le futur olympien Pierre Le Corre qui prend la 6e place et d'un autre sélectionné aux Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro, Dorian Coninx, qui prend la 8e place d'une course ou les meilleurs mondiaux avaient pris le départ.

Le palmarès
Position Hommes Femmes
Nom Pays Temps Nom Pays Temps
médaille d'or Alistair Brownlee Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni h 49 min 27 s Gwen Jorgensen Flag of the United States.svg États-Unis h 0 min 33 s
médaille d'argent Jonathan Brownlee Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni h 49 min 59 s Flora Duffy Bermudes  Bermudes h 1 min 24 s
médaille de bronze Aaron Royle Flag of Australia.svg Australie h 50 min 33 s Vicky Holland Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni h 1 min 57 s

SourcesModifier