Ouvrir le menu principal

Turquie : constat d’échec pour l’opération « à l’école les filles »

Turquie

27 juin 2005. – Un projet mené conjointement par le Ministère turc de l’éducation nationale et l’Organisation Internationale du Travail dans la sous-préfecture de Karataş (préfecture d’Adana, Turquie) qui se donnait pour objectif d’empêcher le travail des enfants aux champs s’est achevé sur un constat d’échec. Des 6000 enfants présents dans la région pour la cueillette du coton, seuls 25 se sont rendus au Centre de Soutien Social (Sosyal Destek Merkezi) où étaient organisés des cours élémentaires et des activités sportives. Les autres travaillent sous le soleil, dorment sous la tente ou dans des abris de fortune, et doivent parfois marcher 15 kilomètres par jour en raison du manque de transports.

À l’échelle de la Turquie, c’est l’opération « à l’école des filles », visant à obtenir un taux de scolarisation égal entre filles et garçons, qui s’achève sans avoir pu atteindre ses objectifs. Bien que 73 211 filles de plus soient allées à l’école en 2005 par rapport à 2004, le taux de scolarisation n’a augmenté que de 47% à 48%, les meilleurs résultats ayant été obtenus entre 2003 et 2004 dans les préfectures de Şanlıurfa, Van et Şırnak. D’après les chiffres du Ministère de l’éducation, 567 000 filles ne sont pas scolarisées.

Sources