Ouvrir le menu principal

Ukraine : Timochenko dénonce les tentatives de sabotage de la présidentielle

27 janvier 2009. – La première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko a accusé lundi soir à mots couvert le président Viktor Iouchtchenko d'avoir mené le pays au bord de la faillite avec l'unique objectif de décréter l'état d'urgence pour reporter l'élection présidentielle.

« On fait perdre à la monnaie (ukrainienne) la moitié de sa valeur pour provoquer un défaut de paiement d'ici cinq mois. Tout cela, c'est du déjà vu (…). Le président pourrait décréter l'état d'urgence, et l'élection présidentielle sera alors reportée de deux ans », a-t-elle indiqué sur les ondes de la chaîne de télévision ICTV.

Sans citer nommément Viktor Iouchtchenko, son farouche rival, Mme Timochenko a accusé « certains responsables de haut niveau » de vouloir provoquer la faillite de l'Ukraine « à des fins politiques ». Mme Timochenko avait plus tôt critiqué la politique du gouverneur de la Banque nationale Vladimir Strelmakh, un proche de M. Iouchtchenko, accusé d'avoir sciemment orchestré la chute de la hryvnia, la monnaie ukrainienne, qui a subi une des pires dévaluations au monde. Ceci pourrait à son avis déboucher sur une situation de défaut de paiement et provoquer le report de l'élection présidentielle programmée pour 2010.

Ioulia Timochenko fait partie des favoris à la course électorale, aux côtés du leader du Parti des régions (opposition) « Viktor Ianoukovitch ». Le président Viktor Iouchtchenko jouit d'un très faible soutien, mais il pourrait, selon les analystes, tenter de décrocher un second mandat.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Ukraine: Timochenko dénonce les tentatives de sabotage de la présidentielle » datée du 27 janvier 2009.

Sources



  •   Page « Ukraine » de Wikinews. L'actualité ukrainienne dans le monde.