Ouvrir le menu principal

Ukraine : référendum en Crimée pour un rattachement avec la Russie

Ukrainian soldiers man a traffic control checkpoint during training in Yavoriv, Ukraine, July 10, 2013, as part of Rapid Trident 2013 130710-O-ZZ999-002-UA.jpg

Un référendum aura lieu le 16 mars après que le Parlement de la Crimée a adopté jeudi à l'unanimité une motion réclamant son annexion à la Russie.

6 mars 2014. – Le vice-premier ministre de Crimée, Roustam Temirgaliev a annoncé que les citoyens devront décider s'ils souhaitent que la Crimée continue à faire partie de l'Ukraine, ou s'ils préfèrent un rattachement à la Russie.

En cas d'annexion à la Russie, le gouvernement criméen compte « nationaliser tous les biens d'État » de la région.

M. Temirgaliev ajoute que la république autonome pourrait aussi changer sa monnaie pour le rouble, la monnaie nationale russe.

« Toutes les entreprises nationales ukrainiennes de Crimée seront nationalisées et deviendront propriété de la Crimée autonome » a affirmé le vice-premier ministre.

Il a également décrété que les forces ukrainiennes devront se rendre ou quitter le territoire.

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg Les forces ukrainiennes en Crimée seront considérées comme occupantes et doivent se rendre ou partir. Right pointing double angle quotation mark sh3.svg

— Roustam Temirgaliev

Olexandre Tourtchinov, le président ukrainien par intérim, a déclaré que les autorités qui dirigent actuellement le pays sont illégitimes, car elles agissent « au bout d'un canon de fusil ».


SourcesModifier