Ouvrir le menu principal

Ukraine : un accord pas encore signé par la Russie


21 février 2014. – L'accord proposé sous la médiation européenne des ministres des affaires étrangères polonais, allemand et français pour la sortie de crise de Kiev n'a pas été signé par Vladimir Loukine, le délégué russe aux droits de l'homme envoyé à Kiev.

Refus de la signature du compromisModifier

La Russie indique qu'au stade où le délégué russe s'est joint aux négociations, l'accord était presque entièrement rédigé, cependant le ministère des affaires étrangères russe nuance en affirmant que le fait que la Russie n'ait pas signé, ne voulait pas dire qu'elle ne soutenait pas le compromis. De leur côté les trois ministres des affaires étrangères européens, Laurent Fabius pour la France, Frank-Walter Steinmeier pour l'Allemagne et Radoslaw Sikorski pour la Pologne ont signé l'accord.

Vision de MoscouModifier

Moscou, précise que l'opposition ukrainienne devait « se désolidariser sans équivoque des extrémistes et empêcher fermement leurs actes illégaux » et souligne que « des processus aussi importants qu'une réforme de la Constitution doivent se faire en impliquant l'ensemble des forces politiques et des régions, et un tel projet de réforme doit être soumis à un référendum ».

Voir aussiModifier

SourcesModifier