Un écrivain dissident a fui la Chine pour écrire sur le Nobel Liu Xiaobo

19 avril 2012. – Le dissident chinois Yu Jie a indiqué avoir été obligé de quitter la Chine après que la police secrète chinoise l'a menacé de prison dans le cas de la publication de sa biographie de Liu Xiaobo.

Yu Jie

Yu Jie a déjà publié à Hong Kong une biographie du Premier ministre Wen Jiabao. Selon Yu Jie, il a dû s'exiler aux États-Unis en janvier 2012 car il redoutait d'être poursuivi par la police.

Concernant son projet de biographie de Liu Xiaobo, Yu Jie indique que « La police secrète m'a dit que j'irai en prison si le livre était publié ». Son exil doit permettre une publication à l'étranger de cette biographie.

Par ailleurs, Yu Jie a indiqué être empéché de pratiquer sa religion car il fréquente l'Église protestante, interdite par les autorités chinoises.

SourceModifier