Ouvrir le menu principal

Un typhon touche les côtes du Japon

16 octobre 2013. – Un violent typhon surnommé Wipha a touché la région de Kantō (où se situe la capitale Tokyo) le 15 octobre. Les compagnies aériennes japonaises ont annoncé l’annulation d'environ 500 vols et les voies ferrées ont également été touchées. Certaines autorités locales ont conseillé aux habitants de ne pas sortir de chez eux jusqu'à ce que l'alerte soit définitivement levée. Le typhon a fait au moins 17 morts et a détruit une trentaine de maisons (notamment dû aux des glissements de terrain sur l’île d’Oshima situé environ à 120 km au sud de la capitale).

Wipha est le 26e typhon survenu en Asie depuis le début de la saison. C'est l'un des plus puissants de cette décennie. Plus de 82 cm se sont abattus en 25 heures sur cette île de 8 300 habitants. Des vidéos amateur ont montré des amoncèlements de boue près des habitations. Les autorités japonaises affirment être sans nouvelles d'une cinquantaine de sinistrés et trois personnes sont officiellement portées disparues. Les victimes ont été prises en charge par les pompiers et les fonctionnaires municipaux ; elle ont été momentanément relogées dans des centres d'hébergements proches de leur lieu d'habitation. Une cinquantaine de policiers ont été envoyés en renfort depuis Tokyo. Le ministère japonais de la défense a affirmé avoir dépêché cinq hélicoptères sur les lieux les plus touchés par le typhon.

Le gestionnaire de la Centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi a affirmé que les installations n'ont pas été endommagées par la dépression. Toutefois, de l'eau radioactive a débordé des réservoir et s'est répandue sur le site ; les autorités affirment que son taux de radiation était largement inférieur à la limite légale.

Le cyclone Wipha

SourcesModifier