Vers une normalisation des relations entre la Colombie et le Venezuela ?

24 février 2010. – Les relations étaient gelées entre le Venezuela et la Colombie depuis juillet 2009, après la signature entre Bogotá et Washington d'un accord permettant à l'armée américaine d'utiliser plusieurs bases militaires en Colombie.

Hugo Chávez, en 2003
Álvaro Uribe, le 16 septembre 2003

Le lundi 22 février 2010, lors d'un sommet des pays d'Amérique latine et des Caraïbes, à Cancún (Mexique), Hugo Chávez et Álvaro Uribe ont eu un accrochage verbal après que le président colombien a protesté contre ce qu'il considère comme un embargo vénézuélien. M. Chávez a répliqué en accusant la Colombie d'avoir ordonné de l'assassiner par l'entremise de paramilitaires et a menacé de se retirer de la réunion.

Le lendemain, le président vénézuélien a déclaré vouloir « renouer des relations normales » avec la Colombie. Il souhaite ainsi « un retour au calme et à des relations normales, commerciales, politiques et sociales entre deux républiques qui sont habitées par un même peuple », ajoutant qu' « il faut rétablir complètement le respect et la confiance […] Nous respectons la Colombie et souhaitons recommencer à travailler avec le gouvernement colombien ».

Sources