Ouvrir le menu principal

Vojislav Seselj inculpé d'atteinte à l'autorité de la justice

22 janvier 2009. – « L'ultranationaliste serbe Vojislav Seselj, traduit devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye, a été inculpé mercredi d'atteinte à l'autorité de la justice », a fait savoir le TPIY dans un communiqué.

Selon le document, M. Seselj a « délibérément violé les mesures prises par le TPIY, pour protéger trois témoins à charge figurant dans son procès ». Dans un livre qu'il a publié après l'adoption des dites mesures, l'extrémiste serbe les a cités nommément, dévoilant leurs noms réels et leurs pseudonymes, a divulgué leurs dépositions écrites et rendu publiques d'autres informations les concernant.

« Au moment de la publication de son livre, Vojislav Seselj était au courant des mesures interdisant de publier le contenu des témoignages », a souligné le TPIY.

C'est la première fois que le TPIY, spécialisé dans les crimes de guerre et contre l'humanité commis dans les ex-républiques yougoslaves, entame des poursuites pour atteinte à l'autorité de la justice, grief qui prévoit une peine d'emprisonnement maximale de sept ans et/ou une amende allant jusqu'à 100 000 euros.

Le chef du Parti radical serbe (SRS) et ancien candidat à l'élection présidentielle incarcéré à La Haye depuis 2003, Vojislav Seselj, est accusé de persécutions pour motifs ethniques ou religieux dirigées contre des civils, expulsions, mises en détention illégale, tortures et meurtres pendant les conflits armés en Croatie, en Bosnie-Herzégovine et en Voïvodine, entre 1991 et 1995. L'ultranationaliste, qui risque la détention à vie, réfute toutes les accusations.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  TPIY: Vojislav Seselj inculpé d'atteinte à l'autorité de la justice » datée du 22 janvier 2009.

Sources