Ouvrir le menu principal

Égypte : le ministre de l’Intérieur échappe à un attentat

Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Ibrahim Youssouf, n'a pas été blessé dans l'explosion qui s'est produite à proximité de son domicile.

6 septembre 2013. – Les autorités égyptiennes disent qu’une bombe a explosé, jeudi 5 septembre 2013, au Caire près du convoi du ministre de l'Intérieur, blessant au moins sept personnes. Le ministre en question, Mohamed Ibrahim Youssouf, n'a pas été blessé dans l'explosion qui s'est produite à proximité de son domicile.

Les médias d'Etat ont décrit l'attaque comme une tentative d'assassinat, sans dire qui en était responsable. Les premières informations laissaient croire qu’il s’agissait d’une voiture piégée qui a explosé. Mais la télévision d'Etat elle, a rapporté qu’une bombe a été lancée depuis un immeuble voisin.

Raouf Mahmoud, qui habite en face de la rue où l'explosion s'est produite, a déclaré à la VOA qu'il garait sa voiture quand il a entendu une « énorme explosion » : « Trois magasins ont été complètement détruits. Et deux voitures des gardes de sécurité, et deux voitures qui étaient juste garées ont tous été endommagées » dit-il. « Tous les gens ont couru dans la rue et quand ils ont entendu les coups de feu, ils ont essayé de retourner dans leur quartier. C'était effroyable ».

L'attaque a eu lieu dans le quartier de Nasr City au nord-est du Caire, où les forces de sécurité ont réprimé violemment, le mois dernier, un sit-in des islamistes, tuant des centaines de partisans du président déchu Mohamed Morsi.

L'analyse du professeur Wali Fares.

Pour le professeur des relations internationales Wali Phares, c’est le début d’une campagne terroriste, et dit-il, les autorités égyptiennes elles-mêmes reconnaissent qu’une campagne terroriste a bien débuté en Egypte. « Moi je pense que cette action terroriste a été menée par des djihadistes » explique t-il.

SourcesModifier