Iran : les États-Unis interceptent un appel menaçant

Publié le 6 septembre 2013
Le Wall Street Journal annonce aujourd'hui que les États-Unis ont intercepté un ordre émit par un dirigeant iranien incitant des activistes en Irak à attaquer les intérêts américains à Bagdad si des actions militaires étaient lancées en Syrie. L'ambassade américaine dans la capitale irakienne constituerait une cible potentielle, précise un responsable américain cité dans le journal réclamant l'anonymat.

Le Wall Street Journal précise que le message a été intercepté ces derniers jours et qu'il émanerait du chef d'une unité spéciale des gardiens de la révolution, qui dépendent directement du guide suprême : l'ayatollah Ali Khamenei. Le message était adressé à des milices chiites irakiennes soutenues par le gouvernement de Téhéran.

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

6 septembre 2013

Jour suivant