Ouvrir le menu principal

Élections départementales françaises de 2015 : les Français appelés aux urnes pour élire 4 108 conseillers départementaux

22 mars 2015. – Environ 43 millions de Français sont appelés à voter aux urnes, dimanche 22 mars, à l'occasion du premier tour des élections départementales de 2015. Les Français devront élire 4 108 conseillers départementaux, dont 3 990 en métropole pour renouveler l'intégralité des conseils départementaux.

Dans chaque canton, les candidats se présentent en binôme, obligatoirement composé d’un homme et d’une femme. Conséquence, le nombre d’hommes et de femmes sera égal dans chaque assemblée départementale. Cette formule est unique au monde.

Afin de bipolariser le second tour, et donc de limiter le nombre de triangulaires, un minimum de 12,5 pourcent des inscrits est nécessaire pour les candidats n'arrivant pas dans les deux première positions, pour se maintenit au deuxième tour.

Avant les élections, une forte abstention était attendue et les différents sondages placent le Front National largement en tête.

En pratique, Les candidats soutenus par du Front national sont arrivés en tête du premier tour dans 343 cantons, soit 16,71 % des cantons. Les candidats soutenus par des partis de droite et divers droite sont arrivés en tête du premier tour dans 829 cantons (40,38 % des cantons) et 197 (9,60%). Les candidats soutenus par des partis de gauche et divers gauche sont arrivés en tête du premier tour dans 530 cantons (25,82 % des cantons) et 90 cantons (4,38 %).

Les résultats ont conduit dès le premier tour à l'élection de 220 élus soutenus par la droite hors Guadeloupe, contre 64 par la gauche, et 8 par le Front national.


Le second donnera lieu à 1 456 duels, 327 triangulaires et une quadrangulaire, en Haute-Vienne. Les candidats du Front national en particulier seront nombreux à participer au second tour. Le second tour de l'élection se déroulera le 29 mars prochain.

Tendance politique des présidents de conseils généraux français en 2015.

SourcesModifier