Ouvrir le menu principal

Algérie : résultats des élections législatives de 2007

18 mai 2007. – Les résultats des élections législatives d'hier en Algérie ont été publié par le ministre de l'intérieur. La coalition tripartite au pouvoir a perdu 35 sièges à l'Assemblée populaire nationale en reculant de 284 à 249 sièges mais conserve néanmoins la majorité absolue.
Le Front de libération nationale obtient donc 136 sièges (contre 199 précédemment), le Rassemblement national démocratique en obtient 61 (contre 47 en 2002) et le Mouvement de la société pour la paix (parti islamiste modéré), en recueille 52. L'abstention est très élevée puisque seuls 35% des citoyens se sont prononcés (soit 6,6 millions de personnes) et parmi ces votants, 1 million de personnes ont déposé des bulletins nuls. « Ces gens voulaient quand même voter, mais cela montre qu'il ne sont pas satisfaits de la situation actuelle » comme le suggère le ministre de l'intérieur Noureddine Yazid Zerhouni.
De plus, en Algérie, le rôle du président est beaucoup plus important que celui du parlement qui est perçu comme un simple secrétaire du président Abdelaziz Bouteflika.
Les attentats dont celui de Constantine mercredi dernier, l'utilisation très mauvaise et inefficace de la manne pétrolière et gazière et le chômage qui atteint jusqu'à 75% pour les moins de 30 ans sont les principales causes de cette déception et cette défection du peuple algérien pour la politique.

Sources



  •   Page « Algérie » de Wikinews. L'actualité algérienne dans le monde.