Ouvrir le menu principal

Alsace : l'INRAP met à jour une nécropole barbare à Obernai

Crâne déformé d'un préadolescent exhumé à Obernai (époque barbare).

31 octobre 2013. – Des fouilles d'une durée de sept mois, menées par une dizaine de personnes de l'institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) a permis la mise à jour d'une nécropole barbare complète datant des invasions barbares des 4e et 5e siècle, à Obernai en Alsace en France. Ainsi, certains objets typiques des peuples nomades comme des épingles en or ou un miroir en métal blanc alano-sarmate (voir illustrations ci-dessous) ont été découverts dans les tombes.

Cette nécropole est donc celle d'une population hunnique. Une première approche intuitive aurait pu orienter la caractérisation du lieu vers un cimetière de guerriers morts au combat lors des invasions : les analyses scientifiques ont permis de déterminer que ce cimetière était au contraire celui « d'une population stable implantée sur place ». Une hypothèse est que cette population d'origine orientale était "invitée" par les Romains pour participer à la défense de la frontière de l'Empire.

Au cours des fouilles, d'autres pièces bien antérieures ont également été découvertes, témoignant ainsi de l'occupation continue du lieu sur plus de 6 000 ans. Ainsi voilà 6 900 ans, le lieu était entre autres, déjà occupé par une nécropole. Des céramiques de la fin de culture Grossgartach Néolithique ont ainsi été découvertes. A également été découverte une ferme gauloise datant de 2 160 ans.

GalerieModifier


SourcesModifier