Belgique : la ville d'Anvers retire une statue de Léopold II

9 juin 2020. – Que s'est-il passé à Anvers ? Mardi, le bourgmestre de la ville d'Anvers (région flamande de Belgique), M. Koen Palinckx, a pris la décision de retirer la statue de l'ancien roi des Belges, Léopold II. La municipalité avait prévu de retirer la statue du square en 2023 pour rénovation, mais la situation actuelle a fait accélérer le processus. En effet, la statue a été fortement dégradée après plusieurs manifestations dans tout le pays contre le racisme et en hommage à George Floyd.

Monument à Léopold II à Arlon en Belgique disant « J'ai entrepris l'oeuvre de la colonisation dans l'intérêt de la civilisation et pour le bien de la Belgique »
Monument à Léopold II à Arlon en Belgique. « J'ai entrepris l'oeuvre de la colonisation dans l'intérêt de la civilisation et pour le bien de la Belgique »

La statue qui avait été placée en 1873 pour commémorer la visite du Roi sur la place a été la cible de nombreuses dégradations au fil du temps. Partout dans le pays, de nombreuses statues ont été dégradées et recouvertes de peintures rouge sang. Celle d’Anvers pourrait ne pas être réinstallée, pour rester dans la collection d'un musée local.

Pourquoi Léopold II est-il controversé ?

Léopold II est le deuxième roi des Belges ; il a régné de 1865 à 1909. Son règne est caractérisé par de nombreuses réformes, un développement économique important et une longue période de prospérité, mais reste aujourd'hui dans les mémoires comme étant la période de colonisation du Congo (aujourd'hui République démocratique du Congo), qui fut la propriété personnelle du roi jusqu'en 1908. La Belgique a colonisé le Congo de 1885 à 1960 et y a instauré le travail forcé pour y exploiter le caoutchouc. Le régime fut extrêmement brutal et répressif avec près de 10 millions de personnes qui y trouvèrent la mort.

Aujourd'hui encore, le passé colonial de la Belgique n'est que très peu enseigné à l'école. Et il n'est pas rare de trouver en Belgique de nombreuses statues de Léopold II ou des noms de rues rappelant la gloire coloniale et mettant en avant sa « mission civilisatrice ». Au total, on recense plus de 440 évocations du passé colonial dans tout le pays.

Quelle sera la suite ?

Plusieurs pétitions circulent pour réclamer le retrait de statues de Léopold II. C'est le cas à Arlon (région wallonne), qui a reçu 300 signatures en 24h, ou encore à Bruxelles où la pétition a dépassé les 65 000 signataires. La région de Bruxelles a annoncé que des panneaux rappelant le contexte de l'époque allaient être ajoutés sur ces monuments coloniaux.

La date choisie pour la pétition n’a rien d’anodin : le 30 juin ; jour du 60e anniversaire de l'indépendance de la République démocratique du Congo.


SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

9 juin 2020

Jour suivant