Brésil : le président limoge le ministre de la santé

17 avril 2020. – En pleine crise du coronavirus, le président brésilien Jair Bolsonaro a limogé aujourd'hui le ministre de la santé Luis Henrique Mandetta qui sont chacun aux antipodes concernant la gestion de la crise du coronavirus. Alors que Bolsonaro fait activement campagne pour la levée immédiate des mesures de confinement et compare la maladie à une « petite grippe », Mandetta met en avant les recommandations de l’OMS qui préconise la distanciation sociale et le confinement. Le remplaçant à ce poste est l'oncologue Nelson Teich.

Jair Bolsonaro
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg La science est la lumière Right pointing double angle quotation mark sh3.svg

— Luis Henrique Mandetta, ministre de la santé déchu du Brésil

À contre-courant

Le président semble être à contre-courant par rapport aux autres institutions comme les gouvernements locaux, l'état-major de l’armée ou encore les pouvoirs législatifs et judiciaires qui lui ont d'ailleurs servi plusieurs frondes. Il est toutefois appuyé par les églises évangéliques neo-pentecôtistes et par la Fédération des Industries de l’État de São Paulo.

Le pays fait actuellement état de 30 425 cas de COVID-19, dont 1 924 morts.

Voir aussiModifier

SourcesModifier

  •   Page « Brésil » de Wikinews. L'actualité brésilienne dans le monde.
  Actualiser la page
  Jour précédent

17 avril 2020

Jour suivant