Ouvrir le menu principal

Brexit : le divorce du Royaume-Uni avec l'Union européenne est encore repoussé

20 octobre 2019. – Le Brexit, terme qui désigne le projet de rupture entre l'Union européenne et le Royaume-Uni, à l'initiative du Royaume Uni, devait ce jour signer une avancée historique et attendue. Alors qu'un accord avait été conclu cette semaine à Bruxelles, les parlementaires ont obligé le Premier ministre Boris Johnson à demander à l'UE un nouveau report.

Cela devait être une journée exceptionnelle :Modifier

Johnson l'a déclaré : « Aujourd'hui, c'est une journée historique. » Ceci intervenait après 3 ans et plusieurs mois d'attente, une fatigue générale et à la suite d'un accord obtenu dans la semaine à Bruxelles. Malgré une semaine exceptionnelle, les devises en livres sterling échappaient à toute analyse technique. Après 5 heures de débat ce samedi 19 octobre, tous les opérateurs s'attendaient à un accord, mais le vote n'a pas eu lieu.

Oliver Letwin gâche la fêteModifier

En apportant son amendement surprise, Olivier Letwin n'en est pas à son coup d'essai. En effet il s'est opposé à plusieurs reprises aux projets proposés. Son accord obtenu le même jour la Chambre des communes interfère les plans de Boris Johnson.

La prochaine date historique sera peut être le 31 janvier 2020, date limite de la « flextension », annoncée par Donald Tusk.

SourcesModifier