Ouvrir le menu principal

Canada : Claude Robinson obtient gain de cause

23 décembre 2013. – Après 18 ans de bataille juridique, le plus haut tribunal du Canada confirme que l'œuvre du dessinateur Claude Robinson a été plagiée et rétablit en partie les dommages et intérêts qui lui ont été accordés en première instance.

Les fautifs, une association de maisons de production composée notamment de Cinar et France Animation devront lui octroyer l'équivalent de quatre millions de dollars canadiens pour lui avoir volé l'idée originale qui a mené à la production de la série télévisée Robinson Sucroë. Dans un jugement unanime, la cour suprême ordonne aussi aux maisons de production de payer la totalité des frais d'avocat de Claude Robinson, soit environ 1,5 million de dollars.

SourcesModifier

Voir aussiModifier