Chine : 21 morts dans les violences au Xinjiang

Publié le 24 avril 2013
On déplore déjà 21 morts dans de très violents affrontements qui secouent la région musulmane du Xinjiang, en Chine. Les autorités chinoises ont accusé mercredi la minorité turcophone ouïghoure de provoquer des actes de « terrorisme ». Ces affrontements armés auraient éclatés durant une opération policière de recherche d'armes blanches, dans la préfecture du Kashgar. M. Cao, un responsable du district de Barchuk a déclaré : « En tout 21 personnes ont trouvé la mort. D’abord 15 ont été tuées, parmi lesquelles des policiers et des agents municipaux, puis, durant les affrontements, six agresseurs ont été tués par balle. »

La région du Xinjiang, située dans l'ouest de la Chine, est régulièrement soumise à de vives tensions entre les Han (l'ethnie majoritaire en Chine) et les Ouïghours (minorité turcophone musulmane estimée à 9 millions de personnes), ces derniers dénonçant la répression culturelle et religieuse exercée par Pékin, à laquelle s'ajoute la colonisation massive de Han, dans le but de développer économiquement une région pauvre, mais très riche en matières premières.

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

24 avril 2013

Jour suivant