Corée du Nord : le Conseil de sécurité condamne le lancement de la fusée

13 décembre 2012. – Réuni en urgence à huis clos mercredi, le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné le lancement mercredi par la Corée du Nord d’une fusée à longue portée, qui a été placée en orbite.

C'est une fusée Unha-3 qui a été tiré (ici en avril 2012)
C'est une fusée Unha-3 qui a été tiré (ici en avril 2012)

Les médias officiels nord-coréens ont précisés que la fusée a déployé ce qu’ils ont appelé un satellite météorologique.

Les États-Unis, la Corée du Sud, le Japon et plusieurs autres gouvernements ont rapidement condamné ce lancement, le qualifiant d’essai de missile balistique interdit en vertu des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.

Le Conseil de sécurité a donc tenu une réunion d’urgence qui a abouti à la condamnation du tir, qualifié de violation claire des résolutions onusiennes interdisant à Pyongyang de procéder à des lancements de missiles, ou des essais nucléaires.

L'ambassadeur du Royaume-Uni à l'ONU, Mark Lyall Grant, a qualifié le tir nord-coréen de « provocation ». À Washington, le porte-parole de la Maison-Blanche, Jay Carney, a affirmé que la Corée du Nord devrait affronter les « conséquences » de ses actes. Il a qualifié le tir de « regrettable », puis a ajouté qu'il violait les résolutions onusiennes.

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

13 décembre 2012

Jour suivant