Crash au Pakistan : un train d'atterrissage rentré expliquerait la remise de gaz

25 mai 2020. – Diffusée par l'Autorité de l'aviation civile pakistanaise, une vidéo montrant des traces d'impact des réacteurs de l'avion sur la piste vient appuyer la thèse d'un premier atterrissage avorté en raison d'un train d'atterrissage rentré. Se rendant compte de l'absence de sortie du train, les pilotes auraient alors remis les gaz afin d'effectuer une manœuvre de « go-around » pour tenter un nouvel atterrissage. L'incident, qui explique la remise des gaz par les pilotes de l'avion, est confirmé par des photographies prises peu après qui révèlent des taches sombres sur les deux nacelles des moteurs.

L'avion impliqué.

Lors de cette manœuvre, visant à effectuer un nouvel atterrissage, les pilotes auraient alors lancé des « MAYDAY » et signalé la perte de puissance des réacteurs de l'appareil. L'avion s'est écrasé à environ 1,3 kilomètre des pistes de l'aéroport.

Le bilan actuel est toujours de 97 morts et de deux survivants parmi les personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil. Par ailleurs, 4 blessés sont signalés parmi les personnes qui se trouvaient au sol au niveau du lieu de l'écrasement de l'avion.

Voir aussiModifier

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

25 mai 2020

Jour suivant