De puissants champs magnétiques cachés au coeur des étoiles

11 novembre 2015. – Grâce à l'astérosismologie, des astrophysiciens du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et de l'Université Paris-Diderot ont réussi à observer la présence de forts champs magnétiques au cœur des étoiles géantes rouges. Ils ont découvert la présence d'un champ magnétique interne jusqu'à 10 millions de fois supérieur à celui de la planète terre.

Composition interne du Soleil et d'une étoile géante rouge.

Les scientifiques ont étudié les ondes générées à la surface de centaines d'étoiles géantes rouges et on pu reconstituer les phénomènes magnétiques internes de ces corps célestes. Selon le chercheur Rafael García, « le champ magnétique interne de ces étoiles était totalement inconnu. Grâce aux mesures du satellite Kepler, nous venons d'ouvrir une nouvelle fenêtre sur le comportement magnétique dans le cœur des étoiles ».

Jusqu'à maintenant, les chercheurs ne pouvaient que simuler le champ magnétique interne à partir de l'observation des champs magnétiques de la surface des étoiles. Ce sont les analyses sismiques effectuées grâce aux nouvelles données de Kepler qui permettent désormais la reconstitution des structures internes.

Voir aussiModifier

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

11 novembre 2015

Jour suivant