Donald Trump menace de « réglementer » ou de « fermer » les réseaux sociaux

27 mai 2020. – Un tweet de Donald Trump sur le vote par procuration a été signalé ce mardi comme trompeur par la plateforme américaine Twitter, une première. Le président américain a dénoncé que « Twitter s'immisce maintenant dans l'élection présidentielle de 2020 » et d'« étouffer le DISCOURS LIBRE(sic)  ».

Donald Trump au téléphone en décembre 2019.

Ce mercredi, M. Trump a menacé de « réglementer » ou de « fermer » les réseaux sociaux dans un tweet. Il a menacé : « Les Républicains estiment que les plateformes de médias sociaux réduisent totalement au silence les voix des conservateurs. Nous les réglementerons fortement ou les fermerons avant de pouvoir permettre que cela se produise. »

Les déclarations interviennent alors que Donald Trump se bat contre le vote par procuration, qui pourrait être favorisé en raison de la pandémie de COVID-19 aux États-Unis, alors même que plusieurs États américains, démocrates comme républicains, l'autorisent déjà depuis plusieurs élections.

Voir aussiModifier

SourcesModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

27 mai 2020

Jour suivant