Ouvrir le menu principal

Europe : dépôt de bilan de la concession TGV franco-espagnole TP Ferro

Tronçon concédé Perpignan-figueres, et l'interconnexion avec les tronçons adjacents, et leur date d'ouverture.


20 juillet 2015. – La société TP Ferro, détenue à part égale par Eiffage Concessions et Actividades de construcción y servicios, concessionnaire du tronçon Perpignan-Figueras de la ligne à grande vitesse reliant le réseau ferroviaire à grande vitesse espagnol au réseau français jusqu'en 2053, vient de déposer le bilan à Gérone (Catalogne, Espagne).

Les retards du raccordement au réseau et le faible nombre de trains qui y circule ont eu raison de son endettement: le tronçon manquant entre Figueres et Barcelonne n'est arrivé qu'en 2013, le projet de ligne à grande vitesse Perpignan-Montpellier est retardé.

La société n'a pas réussi à restructurer sa dette dont l'échéance était initialement fixée eu 31 mars 2015, date que le tribunal a décalé en offrant un délai de quatre mois supplémentaire (soit le 31 juillet) pour trouver une solution.

La construction de la ligne a couté 1,1 milliards d'euros environ. La société avait demandé une aide publique de 34 millions d'euros qui ne lui a pas été accordée.

Si l'entreprise faisait faillite, la dette serait à la charge des États français et espagnols.

Voir aussiModifier

SourcesModifier