France : Valls communiquera le nombre de voitures brulées à la Saint-Sylvestre

27 décembre 2012. – Le ministre français de l'Intérieur a annoncé ce matin qu'il divulguerait le nombre de voitures incendiées au cours de la nuit du nouvel an. Cela peut paraître anecdotique, mais cela suscite néanmoins des réactions.

Manuel Valls en 2009.

Manuel Valls justifie cette décision d'un souci de transparence : pour le ministre le plus apprécié des Français, il n'y a pas de raison de cacher ces chiffres. En effet, il y a quelques années encore, ces chiffres étaient communiqués par le ministère de l'Intérieur, mais depuis 2010, ce n'est plus le cas.

Brice Hortefeux, qui était alors le ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy, pense que ce n'est pas « une bonne mesure ». Il justifie sa décision de ne plus communiquer ces chiffres comme une mesure de prévention : « Cette initiative avait produit des résultats, puisque, cette année là, entre 18 et 20 % de voitures brûlées en moins ont été comptabilisées. Tout simplement parce qu'on avait mis fin à ce palmarès stupide qui consiste à comparer le nombre de voitures brûlées d'une collectivité à l'autre. Donc je ne pense donc pas que c'est une bonne mesure ». Pour Claude Guéant, le prédécesseur de M. Valls, il s'agit d'« éviter toute surenchère ou compétition entre villes ».

Ces chiffres sont bien sûr impossibles à vérifiés, puisqu'ils ne sont pas consultables. Mais selon l'ancien ministre, ne pas annoncer ces chiffres aurait un effet désincitatif. « Un ministre agit comme il l'entend et comme il l'estime utile » conclu-t-il.

SourcesModifier


  Actualiser la page
  Jour précédent

27 décembre 2012

Jour suivant  


  •   Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.