Ouvrir le menu principal

France : décès de Pierre Mauroy

Pierre Mauroy en 2007.

7 juin 2013. – L'ancien premier ministre de François Mitterrand de 1981 à 1984, Pierre Mauroy, est mort ce vendredi 7 juin à l'age de 84 ans. Pierre Mauroy était hospitalisé depuis le 1er juin dans un hôpital de la région parisienne, à Clamart. L'actuel président de la République, François Hollande, a souligné que « c'est un pilier du socialisme démocratique qui s’en va ».

Il avait été pendant 28 ans le maire de Lille où aujourd'hui Martine Aubry, l'actuelle maire, lui a rendu hommage en soulignant qu'il avait permis à la ville d'entrer dans le XXIe siècle. la cérémonie Civile et Républicaine ce déroulera à 11h le 13/06/2013 à l'Hotel de Ville de Lille et sera suivie par un office religieux à 14h30 par l'êvêque Mgr Laurent Ulrich en la Cathédrale notre Dame de la Treille à Lille .

L'inhumation se fera dans l'intimité familiale à Lille cimetière de l'Est.

Son mandat de premier ministre français avait permis de grands changements, tels que l'abolition de la peine de mort, la semaine de 39 heures, la cinquième semaine de congés payés, la retraite à 60 ans et la mise en place de l'impôt sur les grandes fortunes. Mais il est aussi un des symboles du tournant de la rigueur de 1983.

Pierre Mauroy en 1981

À partir de 1988 il devient premier secrétaire du Parti socialiste français dont il démissionne le 7 janvier 1992 après avoir vécu « une épreuve ». Une épreuve qui était en fait un affrontement entre jospinistes et des fabiusiens.

En 2007 il soutient Ségolène Royal lors de l'élection présidentielle et Martine Aubry en 2011 lors de la primaire socialiste.

Il quitte la politique 2011 après avoir abandonné son poste de sénateur, en avril 2008, il laissait son siège de président de la Communauté urbaine de Lille à Martine Aubry ce qui constituait son dernier mandat local à Lille.

SourcesModifier