Ouvrir le menu principal

France : la fédération des télécoms quitte le Medef

13 juin 2015. – La fédération française des télécoms (FFT) quitte le MEDEF. Cette information a été révélée le 12 juin 2015 par l'Usine digitale. Ce départ s'explique pour des raisons économiques.

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg Nous n'avons aucun désaccord de fond avec le MEDEF, mais un problème économique, et ne pouvons plus verser notre cotisation. Right pointing double angle quotation mark sh3.svg

— Yves Le Mouël, directeur général de la FFT

Depuis 2014, la FFT n'avait plus les moyens d'adhérer au MEDEF, plusieurs sociétés ont en effet quitté la FFT ; Free, rachat de SFR par Numéricable, départ de Numéricable.

Ceci a conduit Numéricable à voir sa cotisation à la baisse : divisée par deux, elle est tombée à 500 000 euros par an. Le budget de la FFT a également été réduit, il n'est pas que de 1,6 millions annuels pour 2015, ce qui a conduit au licenciement de cinq des dix collaborateurs de l'association.

La FFT était l'un des 15 premiers contributeurs du MEDEF, vu que les cotisations au MEDEF sont basées sur la base de la valeur ajoutée.

Left pointing double angle quotation mark sh3.svg Les grosses entreprises adhérentes à la FFT sont aussi présentes dans l'Unétel, une organisation professionnelle plus large et qui a une vocation sociale, contrairement à la FFT, dont le positionnement est surtout économique Right pointing double angle quotation mark sh3.svg

— Yves Le Mouël, directeur général de la FFT

SourcesModifier