France : protestation des postiers de la PIC de Longvic

Quelques manifestants

27 mai 2013, France. – Vendredi dernier, une trentaine de postiers de la PIC[1] de Longvic ont manifesté devant leur lieu de travail. Ils protestaient contre les conditions de travail, les horaires punitifs imposés par le comité de direction du centre. Initié par le Syndicat CGT, le rassemblement voulait manifester son mécontentement contre le manque de dialogue constructif entre les différents partenaires sociaux. Face à l'intransigeance de la direction, le syndicat a boycotté toutes les réunions sollicitées par la firme. Vers 14 heures, les employés ont fait irruption à une table ronde entre les autres syndicats et la direction. Un des représentants de la CGT a exposé les griefs, notamment la fin des horaires punitifs contre les agents de nuit. Il lui a demandé aussi le respect des accords de Vaugirard en ce qui concerne le nombre de personnes travaillant autour des machines, ou encore la transformation des contrats à durée déterminée en contrats à durée indéterminée.

Selon le syndicat, le directeur n'a répondu a aucune des question posées par le syndicat et a menacé les agents présents à cette réunion en prétextant que ceux qui font grève ne devaient pas se trouver dans l'établissement.

Les premiers manifestants.
Les premiers manifestants.


Les premiers manifestants.
Les premiers manifestants.


Les premiers manifestants (vue infrarouge).
Les premiers manifestants (vue infrarouge).
Les premiers manifestants (vue infrarouge).
Les premiers manifestants (vue infrarouge).
Quelques manifestants.
Quelques manifestants.


Notes

SourcesModifier


Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews .
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).


  Actualiser la page
  Jour précédent

Évènements du 27 mai 2013

Jour suivant