Ouvrir le menu principal

Géorgie : le gouvernement met en garde la Russie contre toute tentative d'annexion de l'Abkhazie

Vue d'une carte centrée sur la Géorgie avec mise en évidence de l'Abkhazie
Localisation de l'Abkhazie, en orange

15 octobre 2014. – Le gouvernement géorgien a mis en garde la Russie contre toute tentative d'annexion de l'Abkhazie, territoire qui a déclaré unilatéralement son indépendance de la Géorgie en 1992. Le Parlement abkhaze est, en effet, en train d'étudier un projet de rapprochement entre l'Abkhazie et la Russie. Ce projet est pris très au sérieux par chacun des camps, l'agence de presse russe, Ria Novosti, titrant même en septembre dernier « Transcaucasie : vers un rattachement à la Russie en 2015 ? ». La Russie a reconnu l'indépendance de l'Abkhazie en même temps que celle de l'Ossétie du Sud à l'été 2008 et a depuis installé des bases militaires dans ces deux régions.

Le ministère des Affaires étrangères géorgien a averti la Russie : « nous espérons que les autorités russes s'abstiendront de signer le soi-disant accord, sinon cela sera considéré comme un pas vers l'annexion de l'Abkhazie avec toutes les conséquences légales ». Dans la même déclaration, le ministère prévient que ce projet pourrait créer des problèmes supplémentaires pour la sécurité de l'Europe notamment via le nouveau projet soumis au Parlement abkhaze ce lundi qui porte sur la création de forces armées communes entre la Russie et l'Abkhazie.

Le président géorgien, Guiorgui Margvelachvili, estime que « cet accord est un nouvel acte contre la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Géorgie (...) et menace les capacités défensives de notre pays ».

SourcesModifier