Ouvrir le menu principal

Gabon : vers une crise politique ?

Jean Ping, candidat à l'élection présidentielle.

29 août 2016. – Le candidat de l'opposition, Jean Ping a annoncé dimanche, dans son QG de Libreville, sa victoire à l'élection présidentielle gabonaise. « Je suis élu » s'est proclamé l'ancien patron de l'Union africaine, peu après que le ministre de l'Intérieur, Pacôme Moubelet a rappelé l'illégalité de la proclamation de « résultats chiffrés en amont de l'annonce des autorités compétentes ». Celui qui a été plusieurs fois ministre à partir des années 1980 a ajouté que les électeurs avaient « déjoué les pièges de la fraude congénitale de ce régime que nous accompagnons enfin dignement vers la sortie ».

Jean Ping
@pingjean
TwitterSuivre
J'appelle solennellement le président sortant Ali Bongo à se plier au verdict des urnes et à reconnaître sa défaite. #Gabon
29 août 2016
Ali Bongo, le président sortant.

De son côté, le président sortant, Ali Bongo, s'est dit confiant en ajoutant qu'il « ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué ». Plus tard, il annonçait attendre l'annonce de sa victoire sur son compte Twitter. Le porte-parole du président sortant affirme de son côté qu'Ali Bongo est en tête dans cinq des neuf provinces du Gabon. Le porte-parole dénonce aussi des « fraudes massives » qui auraient eu lieu, selon son camp, dans des bastions de l'opposition.


Ali Bongo Ondimba
@PresidentABO
TwitterSuivre
Merci pour votre soutien, c’est avec sérénité et confiance dans les Citoyens Gabonais que nous attendons l’annonce de notre victoire ! 3/3
28 août 2016

Les résultats officiels de l'élection présidentielle seront connus mardi 30 août à 17 heures (heure locale). Les habitants de la capitale ont en mémoire les heurts qui avaient secoué la ville après l'élection de 2009 et la victoire d'Ali Bongo à près de 42 % (l'élection présidentielle gabonaise se joue à un tour). Selon le correspondant de France 24, les habitants ont d'ores et déjà commencé à stocker des vivres et restent, pour la plupart, chez eux.

SourcesModifier