Irak : une série d'attentats à Bagdad tue 26 personnes

Baghdad-bank-hires

20 janvier 2014. – En Irak, à Bagdad, 26 personnes sont mortes et 67 ont été blessés lors de sept attentats à la bombe, ont annoncé la police et les services médicaux.

C'est à Abou Dchir, un quartier au sud de la capitale, que s'est produite l'explosion la plus meurtrière avec une voiture piégée qui a fait 7 morts et 18 blessés.

Ces violences surviennent à la suite de combats entre l'armée Irakienne et des activistes sunnites. Le 1er janvier, l'EIIL[1], lié à Al-Qaïda ont réussit à prendre le contrôle de plusieurs quartiers de Ramadi.

Notes

SourcesModifier


  Actualiser la page
  Jour précédent

20 janvier 2014

Jour suivant  
  •   Page « Irak » de Wikinews. L'actualité irakienne dans le monde.