Ouvrir le menu principal

Italie : Francesco Schettino, l'ex-commandant du Costa Concordia, condamné à 16 ans de prison

Épave du Costa Concordia
Carte du lieu de collision avec le récif et de la position d'échouement du Costa Concordia.

13 février 2015. – Francesco Schettino, l'ex commandant du Costa Condordia, a été condamné par la justice italienne à seize ans et un mois de prison, le 11 février dans le cadre de l'affaire du naufrage du Costa Concordia. L'ancien commandant a été reconnu coupable par le tribunal de Grosseto (sud de la Toscane) d’homicide involontaire et d’abandon de navire. Il devra également verser la somme de 300 000 euros à titre de dommages-intérêts aux parties civiles.

La justice et les médias lui avait reproché d'avoir provoqué le naufrage du paquebot de croisière dans lequel sont mortes 32 personnes, le 13 janvier 2012 sur l'île de Giglio en Italie. Cependant, Francesco Schettino ne sera pas incarcéré immédiatement : « en raison de son comportement au cours du procès – il a assisté à toutes les audiences – et de l'absence de risque de fuite », a expliqué le journal La Repubblica. « Depuis le 10 avril 2012, l’ancien commandant vivait en résidence surveillée, à son domicile de Meta di Sorrento", près de Naples, explique un autre journal italien, La Nazione.

Le parquet italien avait requis la peine de 26 ans et trois mois de prison à l'encontre de Francesco Schettino alors que ses avocats avaient plaidé l’acquittement, défendant la thèse d'un accident regrettable. Les procureurs italiens avaient également réclamé l’arrestation de Schettino pour éviter toute tentative de fuite. Francesco Schettino a déclaré peu avant son ultime déclaration devant le tribunal, « J’ai vécu trois ans dans un hachoir médiatique dont la violence, si elle n’est pas endurée, est difficile à comprendre »

SourcesModifier