La France bombarde massivement le fief syrien du groupe État islamique

Publié le 15 novembre 2015 à 21 h 10 UTC
48 heures après des attentats ayant fait 129 morts et des centaines de blessés à Paris, revendiqués par l'organisation État islamique, l'armée de l'air française a bombardé la ville de Racca (est de la Syrie), capitale de facto du groupe terroriste.

Le raid a été mené par 10 Mirages 2000D et Rafales

La mission a été menée par dix appareils qui ont été mobilisés depuis la Jordanie et les Émirats arabes unis, en coordination avec les forces américaines. Vingt bombes ont été larguées sur un centre de commandement et un camp d'entrainement.

« Le premier objectif détruit était utilisé par Daech comme poste de commandement, centre de recrutement jihadiste et dépôt d'armes et de munitions. Le deuxième objectif abritait un camp d'entraînement terroriste » explique un communiqué du ministère français de la Défense.

Voir aussiModifier

SourcesModifier


  Jour précédent

15 novembre 2015

Jour suivant