Labrador : près de 300 travailleurs doivent rentrer chez eux

Publié le 7 février 2013
Rio Tinto IOC a suspendu les travaux d'expansion de sa mise à Labrador City mettant ainsi à pied près de 300 travailleurs alors que les deux sous-traitants qui les emploient doivent réduire leurs coûts. En effet, Rio Tinto veut réduire ses dépenses face à la volatilité du prix du fer. Les 300 travailleurs devraient être réembauchés par les sous-traitants une fois leur plan approuvé par Rio Tinto. L'expansion de la mine IOC continue, mais au ralenti, a fait savoir une porte-parole de la minière.

SourceModifier

  Actualiser la page
  Jour précédent

7 février 2013

Jour suivant