Le poisson zèbre : la clé pour régénérer la moelle épinière ?

7 novembre 2016. – Une équipe de chercheurs américains a réussi à isoler une protéine jouant un rôle important dans la régénération de la moelle épinière chez le poisson zèbre. Cette découverte pourrait être une étape dans l'élaboration d'un traitement pour réparer la moelle épinière chez l'homme, dont les dommages peuvent causer la paralysie.

Un poisson-zèbre

Selon Kenneth Poss, professeur de biologie à l'Université Duke, le poisson zèbre est capable de réparer sa moelle épinière brisée à l'aide de la création d'un pont entre les deux parties séparées. La guérison est complétée en 8 semaines. Le poisson paralysé se retrouve alors complètement guéri.

En isolant sept différents gènes actifs lors de ce phénomène de régénération, les chercheurs ont alors découvert le CTGF qui code une protéine particulièrement importante dans la régénérescence cellulaire et dont le blocage de l'expression empêche la réparation de la moelle épinière.

La version humaine de ce gène produit le même effet chez le poisson zèbre, donc les chercheurs croient qu'il n'est pas assez efficace pour l'humain chez qui une cicatrisation est trop importante autour de la moelle épinière brisée.

Des études plus poussées chez des souris seront éventuellement entreprises pour voir avec quels types de tissus de mammifères la protéine à un effet aussi important.

SourceModifier


  Actualiser la page
  Jour précédent

7 novembre 2016

Jour suivant  
  •   Page « Santé » de Wikinews. L'actualité de la santé dans le monde.